Deux mesures fortes pour lutter contre les inégalités de santé © Getty Images

Deux mesures fortes pour lutter contre les inégalités de santé

4 décembre 2018

Ce sont 2 réformes de santé majeures qui ont été lancées par le gouvernement ces derniers mois. La prise en charge à 100 % des lunettes, audioprothèses et prothèses dentaires, et la généralisation de la téléconsultation poursuivent le même objectif : améliorer l’accès de tous les Français à des soins de qualité.


Lunettes de vue, prothèses auditives, couronnes dentaires… Ces équipements, qui répondent à des besoins élémentaires, sont pourtant souvent coûteux. Sous le double effet de prix fixés librement par les professionnels et d’un faible remboursement par l’Assurance maladie, les frais assumés par l’assuré restent trop souvent élevés et variables selon le niveau de couverture par la complémentaire santé et l’existence ou non d’un réseau de soins(1)

Un reste à charge inenvisageable pour certains de nos concitoyens. On estime ainsi que, parmi les 20 % de Français aux revenus les plus bas, près d’1 sur 5 renonce pour des raisons financières à s’équiper en optique, et près d’1 sur 3 à des soins dentaires(2). Avec des conséquences néfastes sur leur vie professionnelle et sociale, mais aussi sur leur santé. 

C’est à cette double problématique sanitaire et sociale qu’entend répondre le plan « 100 % santé », dévoilé le 13 juin 2018 par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.
Une mesure qui garantit un accès équitable aux équipements optiques, dentaires et auditifs, grâce à une modération des tarifs par les professionnels de santé et à une prise en charge intégrale par l’assurance maladie obligatoire et par les complémentaires santé. 


Lever les obstacles financiers à l’accès aux soins 

Il s’agit de proposer un « panier » de prestations de qualité, remboursées à 100 % par l’Assurance maladie et les complémentaires santé. Cette offre sans reste à payer (voir détails ci-dessous) figurera dans tous les contrats d’assurance complémentaire, qui couvrent aujourd’hui 95 % de la population. Les patients conserveront la possibilité de choisir d’autres équipements, à tarif libre.
Le déploiement de la réforme se fera progressivement et par étape au cours des 3 prochaines années. 

Le reste à charge aujourd'hui : 
65 € en moyenne pour un équipement de correction visuelle (monture et verres)   
850 € en moyenne pour un appareil auditif (par oreille)
195 € pour une couronne dentaire en céramique
Source : ministère des Solidarités et de la Santé.

Par ailleurs, dans le cadre de cette réforme, les organismes complémentaires se sont engagés collectivement à améliorer la lisibilité des contrats – par une harmonisation des libellés des garanties, la mise à disposition de simulateurs de remboursement, etc. – afin de simplifier la comparaison entre contrats et donc, de faciliter le choix du consommateur. 


Faciliter l’accès à des professionnels de santé 

Autre engagement phare pris par les pouvoirs publics : la téléconsultation est, sous certaines conditions, remboursable par l’Assurance maladie depuis le 15 septembre. Chaque assuré, quel que soit son lieu de résidence, peut désormais bénéficier, depuis son domicile, d’un examen médical par vidéoconférence, dispensé à distance par un médecin généraliste ou spécialiste.

Dans le respect du parcours de soins coordonné, ce type d’acte doit être réalisé par le médecin traitant ou après orientation de celui-ci vers un autre praticien, et en alternance avec des consultations physiques afin d’assurer un suivi de qualité. Les modalités de prise en charge ainsi que les tarifs (25 € pour un généraliste, 30 € pour un spécialiste) sont identiques à ceux d’une consultation classique.
Un dispositif qui permettrait de réduire les délais de prise en charge des patients, d’améliorer leur suivi et de limiter les déplacements inutiles ou le recours aux urgences. Et de façon générale, de lutter contre la « désertification médicale » et le renoncement aux soins, en renforçant l’accès de tous à des soins de qualité, sur l’ensemble du territoire. 

(1) Ensemble de professionnels, d'établissements ou de services de santé avec lesquels les organismes assureurs ont instauré des partenariats permettant à l'assuré de bénéficier de services et prestations avantageux.
(2) Source : ministère des Solidarités et de la Santé. 


Composition du panier « 100 % santé » 

Optique 
Monture respectant les normes européennes, avec un prix inférieur ou égal à 30 €. Chaque opticien aura au minimum 17 modèles différents de montures adultes « 100 % santé » en deux coloris différents ; 
Verres traitant l’ensemble des troubles visuels ; 
Amincissement des verres en fonction du trouble, durcissement des verres pour éviter les rayures, traitement antireflet obligatoires. 
Aides auditives 
Tous les types d’appareils sont concernés : contour d’oreille classique ; contour à écouteur déporté ; intra-auriculaire ; 
Au moins 12 canaux de réglage (ou dispositif de qualité équivalente) pour assurer une adéquation de la correction au trouble auditif ; système permettant l’amplification des sons extérieurs restituée à hauteur d’au moins 30 dB ; 
4 ans de garantie ; 
Au moins 3 des options suivantes : système anti-acouphène, connectivité sans fil, réducteur de bruit du vent, synchronisation binaurale, directivité́ microphonique adaptative, bande passante élargie ≥ 6 000 Hz, fonction apprentissage de sonie, système anti-réverbération. 
Dentaire 
Couronnes céramique monolithique et céramo-métalliques sur les dents visibles (incisives, canines et 1ère prémolaire) ; couronnes céramique monolithique zircones (incisives et canines) ; couronnes métalliques toute localisation ; 
Inlays core et couronnes transitoires ; 
Bridges céramo-métalliques (incisives et canines) ; bridges full zircon et métalliques toute localisation ; prothèses amovibles à base résiné. 

 

Aller plus loin

Lire l'article "Un accord pour améliorer la lisibilité des garanties des contrats d'assurance santé"