Fusion des régimes Agirc et Arrco : les changements pour les salariés

5 juin 2018

Au 1er janvier 2019, les régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco ne formeront plus qu’une seule entité, le régime Agirc-Arrco.

Les 2 grands régimes de retraite Agirc et Arrco sont sur le point de fusionner. Au 1er janvier 2019, le seul régime Agirc-Arrco organisera le système de retraite complémentaire des actifs cadres et non-cadres, hors régimes spéciaux. Une fusion qui présente de nombreux avantages, et notamment celui de faciliter les conditions de départ à la retraite et de recevoir un seul paiement mensuel, payé d’avance, en remplacement du paiement Arrco et du paiement Agirc. 
 

Conversion des points 

Cette fusion sera transparente en termes de calcul des points de retraite. Selon les nouvelles dispositions, un point de retraite Agirc-Arrco aura la même valeur qu’un point Arrco. Concernant les points Agirc des salariés cadres, ils seront convertis en points Agirc-Arrco selon une formule de conversion qui garantit une stricte équivalence des droits.  
 

Retraite complémentaire : Le cas spécifique des salariés nés à partir du 1er janvier 1957 

Si vous êtes né(e) à compter du 1er janvier 1957, plusieurs choix s’offrent à vous : 
  • Vous demandez votre retraite complémentaire à la date à laquelle vous bénéficiez du taux plein au régime de base : une minoration de 10 % pendant 3 ans s’applique au montant de votre retraite complémentaire, et au maximum jusqu’à l’âge de 67 ans.
  • Vous demandez votre retraite complémentaire 1 an plus tard, la minoration ne s’applique pas.
  • Vous demandez votre retraite complémentaire 2 ans plus tard, vous bénéficiez d’une majoration pendant 1 an de :

                         - 10 % si vous décalez la liquidation de votre retraite
                           complémentaire de 2 années
                         - 20 % si vous décalez de 3 années
                         - 30 % si vous décalez de 4 années

Au-delà du taux plein, les salariés désireux de prolonger leur activité, sans avoir liquidé leurs droits à la retraite dans aucun des régimes, continueront d’accumuler des points Agirc-Arrco pendant cette période travaillée et bénéficieront d’une surcote auprès du régime de base.