Quelles sont les prochaines étapes dans la mise en place du prélèvement à la source ? © Getty Images

Quelles sont les prochaines étapes dans la mise en place du prélèvement à la source ?

5 décembre 2018

Cet été, vous avez reçu l’avis d’imposition 2018 indiquant votre taux de prélèvement. Vous avez ainsi pu opter jusqu’à mi-septembre pour un taux individualisé, si vous êtes marié ou pacsé, ou pour un taux non personnalisé, si vous ne voulez pas le transmettre à votre employeur. Ce taux sera actualisé chaque année, au mois de septembre, pour correspondre à l’évolution de vos revenus.


Vous êtes salarié : 

Si votre employeur préfigure le prélèvement à la source, vous connaissez depuis le mois d’octobre le montant indicatif du prélèvement automatique qui ne sera réellement pratiqué que sur votre premier revenu de 2019. Vos fiches de paie indiquent alors clairement le taux de prélèvement appliqué et le montant de votre impôt, ainsi que votre salaire avant et après le prélèvement à la source. 

Vous êtes travailleur indépendant : 

Vous réglerez votre impôt sur le revenu par des acomptes calculés sur la base de la dernière situation connue de l’administration fiscale. Vous avez jusqu’à début décembre 2018 pour opter pour la trimestrialisation de votre impôt. Si vous êtes mensualisé, sachez que les acomptes se feront sur 12 mois, et non plus 10 comme actuellement, puisqu’ils correspondront à l’impôt sur les revenus de l’année en cours.

Dans tous les cas : 

Tous les ans, au printemps, vous remplirez une déclaration de revenus afin de dresser le bilan de vos revenus annuels et de prendre en compte vos possibles crédits d’impôts et autres déductions fiscales. En septembre 2019, votre nouveau taux de prélèvement annuel vous sera communiqué. Toutefois, si en cours d’année votre situation évolue et implique une forte augmentation ou diminution de vos revenus, vous pourrez demander à l’administration fiscale de procéder à une mise à jour de votre taux d’imposition sans avoir à attendre le mois de septembre.


En savoir plus

Tout comprendre sur le prélèvement à la source